Le 13 mai dernier, l’équipe de Tamyras s’est déplacée au Sud du Liban dans le cadre de la campagne Positive Lebanon. Avec en main une bonne cargaison de livres, mais aussi de pins et des autocollants, l’équipe Tamyras a pu discuter avec jeunes et moins jeunes des actions positives au Liban, qu’elles soient à l’échelle individuelle ou collective.

Le matin, Positive Lebanon était accueilli à l’Université Islamique de Tyr, à la rencontre d’étudiants mais aussi de lycéens locaux du Collège Élite, pour un atelier. Après avoir étudié des extraits du livre, une question leur a été posée : « Quelles sont les actions positives que vous faites pour le Liban ? » Leurs réponses, parfois très créatives, parfois terre-à-terre, prouvent que la jeunesse a beaucoup à apporter à ce pays, et qu’il y a de l’espoir. Environnement, progrès social, lois, sont autant de leviers pour faire évoluer leur pays, selon eux. Mais surtout, cet atelier leur a permis de prendre conscience que chacun contribue, à son niveau, à faire avancer le pays.

FullSizeRender (1) FullSizeRender

L’après-midi, direction l’Institut Français de Saïda, où Positive Lebanon est allé à la rencontre de curieux locaux, soucieux de mieux comprendre l’initiative. Un moyen de pouvoir échanger sur ce qui fait qu’on aime le Liban et comment chacun, à son niveau, peut agir, même de manière minime, pour le rendre meilleur.

Florence Massena